Notre engagement pour le Logiciel Libre

La liste l’Humain d’Abord au Perreux s’engage pour le logiciel libre en signant macaron_pacte-rougele Pacte du Logiciel Libre rédigé par l’association April.

En signant cette charte, nous nous engageons :

  • à faire développer et utiliser prioritairement des logiciels libres et des standards ouverts dans les établissements, administrations, services et lieux publics placés sous l’autorité de notre collectivité ou gérés par des partenaires ;

  • à accompagner systématiquement ces initiatives en sensibilisant aux logiciels libres et aux standards ouverts les publics amenés à en bénéficier.

Lire la suite

Austérité quand tu nous tiens

Pendant presque deux ans, le choix gouvernemental aura été de poursuivre la politique austéritaire de la droite qui ne fait qu’accroître les ravages sociaux et humains de la crise (chômage, pauvreté, creusement des inégalités, etc.). La conférence de presse du Président de la République du 14 janvier constitue de ce point de vue un aveu sans fioriture de la soumission du gouvernement « socialiste » aux ordres du MEDEF, des banques et de la Commission Européenne. Pour s’en convaincre si l’on en doutait, il suffit d’écouter les louanges de ces derniers, rejoints par l’UDI, une partie de l’UMP et la Chancelière allemande,  madame Merkel. Lire la suite

Focus programme : création d’un centre municipal de santé

Dans notre programme, nous, la Liste “L’Humain d’Abord au Perreux”, proposons pour ces élections municipales, la création d’un Centre Municipal de Santé (à ne pas confondre avec une Maison de Santé).

Pour rappel, une maison de santé est un lieu d’exercice commun pour des professionnels libéraux : médecins généralistes ou spécialistes, infirmiers, kinésithérapeutes, etc. Lire la suite

Gilles Carrez déclare sa flamme à l’UNI

En utilisant la réserve parlementaire comme un indicateur de ses priorités, l’UNI, un syndicat étudiant si droitier qu’il est devenu passerelle avec l’extrême droite reçoit SIX FOIS PLUS de subventions que l’association France Alzheimer, DIX FOIS PLUS qu’Horizon Cancer, pour donner deux exemples.

Par contre, en bon gestionnaire et éternel donneur de leçons, SOIXANTE FOIS MOINS qu’à sa bonne ville du Perreux où il n’a de cesse de mettre en avant son utilisation raisonnée et maitrisée des deniers publics.

Les Perreuxiens doivent être tenus au courant !

Monsieur Carrez, présentez-nous les coupes dans les services publics de la ville sans la grasse dotation de 600.000 € au budget municipal 2013 puisque vous promettez par ailleurs, bien sûr, de ne surtout pas augmenter les taxes municipales.

Pour rappel, cet argent bénéficiant certes au Perreux, est issu de l’impôt de tous les Français, normalement utilisé pour assumer les dépenses de l’État. Les Perreuxiens peuvent donc remercier les pompiers acceptant de ne pas remplacer certains véhicules, les forces de l’ordre en sous-effectifs faute de crédits permettant un recrutement, mais aussi une réorganisation de l’Hôpital public imposée par des coupes budgétaires toujours plus importantes ou les militaires français en Afghanistan payant la TVA sur les équipements qu’ils doivent acheter eux-même par manque de dotation à nos armées, etc.

94.Citoyens : Municipales Val de Marne : 14 candidats ont signé la charte Anticor

Municipales Val de Marne : 14 candidats ont signé la charte Anticor

Seulement 14 candidats ont signé la Charte Anticor dans le Val de Marne.

94 Citoyens

Un député-maire qui refuse le débat

Gilles Carrez

Gilles Carrez

Au Perreux-sur-Marne, le député-maire refuse de débattre avec les autres candidats à l’élection municipale de mars prochain.

Par contre, cela ne lui amène aucune gêne de dialoguer avec nos voisins de Saint-Mandé sur ce qui est pour lui une bonne et rigoureuse gestion municipale…

A-t-il des conseils à donner à son collègue ma de Saint-Mandé qui a perdu en juin 2012 son siège de député ?

Le débat lui fait-il peur ?

Les autres candidats ne seraient-ils pas à sa hauteur ?

Robert Schmitz signe la Charte Anticor

Robert Schmitz (à droite) avec Jean-Pierre Roux (à gauche, Président d'Anticor 94) et Laurent Bodin (au milieu) le 19 janvier 2014 sur le marché du Perreux lors de la signature de la Charte.

Robert Schmitz (à droite) avec Jean-Pierre Roux (à gauche, Président d’Anticor 94) et Laurent Bodin (au milieu) le 19 janvier 2014 sur le marché du Perreux lors de la signature de la Charte.

Robert Schmitz, tête de liste désignée par le collectif du Front de Gauche du Perreux-sur-Marne, a signé ce matin la Charte Anticor sur le marché du centre en présence de Jean-Pierre Roux, Président d’Anticor dans le Val de Marne, et de Laurent Bodin, représentant local d’Anticor.

Il veut ainsi marquer l’importance de la mise en place d’une nouvelle pratique politique ayant pour colonne vertébrale la transparence et l’implication des citoyens.

Consultation de l’article du site d’Anticor traitant de cet événement ici.

Le Parisien : Le Front de gauche se lance à Nogent et au Perreux

Le ParisienUne coquille s’est glissée dans l’article : Robert Schmitz est bien du Parti Communiste Français et non du « parti de Jean-Luc Mélenchon » (le Parti de Gauche).

Le Parisien du 18 janvier 2014

Le Parisien du 18 janvier 2014

Pour une nouvelle pratique politique

Logo-Association-Anticor_petitLa liste « l’Humain d’abord ! au Perreux », soutenue par le Front de Gauche, a décidé d’adhérer à la charte ANTICOR.

Cette charte vise à promouvoir une pratique politique intègre, exemplaire, transparente et démocratique.

Lire la suite